Vous souhaitez en savoir plus sur la surdité?

La surdité est due à la diminution de la capacité auditive.

Elle recouvre une réalité différente pour chaque personne, et ses conséquences varient en fonction du degré de surdité, de l’âge auquel celle-ci apparaît, des possibilités d’appareillage, du type d’éducation reçue, du mode de communication privilégié.

En effet, la surdité se traduit par une diminution partielle ou totale de la capacité à entendre des sons (dans ce cas on parle de cophose), mais aussi par une modification de la perception des sons. La surdité relève de différents niveaux et se mesure en décibels :

  • Surdité légère = perte de 20 à 40  décibels (dB)
  • Surdité moyenne = perte de 40 à 70 dB
  • Surdité sévère = perte de 70 à 90 dB
  • Surdité profonde : perte supérieure à 90 dB

Il existe deux types de  surdité, selon la partie de l’oreille affectée. La  surdité de transmission est un problème mécanique au niveau  de l’oreille externe ou moyenne. Le son n’est pas déformé mais il est transmis plus difficilement. La  surdité de perception ou neurosensorielle est un problème de l’oreille interne, ou parfois du nerf auditif. Elle est en général permanente. La  presbyacousie est une atteinte de l’oreille liée au vieillissement des cellules. Elle atteint préférentiellement les fréquences aiguës.